Bordeaux International Wine Institute
 
connexion
Les news
Winning Wine Blog 2014-15

Winning Wine Blog 2014-15

Each year MBA1 Wine Marketing and Management students attend Susie Bridger’s classes of English Business. One of the aims of this course is to create and develop a blog about wine business. This year’s best blog was awarded to « Cheap Drunk Gourmet ». The Christie’s Encyclopedia of Champagne and Sparkling Wine was offered as the prize..

Runners up were: Gossip Wines and Inspector Gadget .

 

Susie Bridger congratulated all the M1 Wine students for taking part in what was one of the best quality “ vintages ” in wine blogs. It was really hard for the readers to choose the winner because the level in general was just so superior to previous years.

Many of them created a huge buzz with over 4000 hits since December. Better and improved use of social networks, sense of energy and team spirit, interesting content, design and layout improvement over time…were some of the key elements that went into picking a winner. Many blogs were simply a really pleasant read with a sense of real people behind the blog which made us all look forward to coming back for more every week.

Many thanks to Sandrine and Charles Werner (http://thestrategists.fr/) for their results-driven social network coaching on this project.

 

 

IMG_0895

IMG_0905

160e anniversaire du classement de 1855

160e anniversaire du classement de 1855

Conférence 1855Le 4 février 2015, les MSc&MBA accueillaient de nombreux invités dont Michel Bettane (critique et auteur) et Paolo Basso (meilleur sommelier du monde 2013) pour célébrer le 160e anniversaire du classement des vins de Bordeaux, (dit « classement 1855″). Pour l’occasion, Guy Charneau et Jean-Charles Chapuzet étaient également présents afin de présenter leur nouvel ouvrage : 1855 les grands crus classés.

Les étudiants ont pu déguster 11 vins exceptionnels : château Talbot, Prieur-Lichine, Beychevelle, Clos Labory, Gruaud Larose, Brane Cantenac, Ferriere, Haut-bages Libéral, Clos Haut-Peyraguey, La Tour Blanche et de Rayne Vigneau.

Les classements et la hiérarchisation sont connus comme étant des besoins et attentes typiquement français. En effet, le classement de 1855 a été créé par des courtiers à la demande de Napoleon III pour permettre au marché d’avoir des repères. C’est en se basant notamment sur les prix pratiqués à l’époque que les courtiers ont listé et classé les meilleurs crus du Médoc et de Sauternes. Ce classement est a été revu une seule fois (en 1973, pour passer Mouton Rothschild de 2nd à 1er) alors que certains domaines ont été morcelés ou revendus de nombreuses fois. Les créateurs du classement n’avaient pas imaginé que ce classement obtiendrait une telle valeur de « Bible » et serait la source de nombreuses jalousies : « Il a été très bien fait mais ce que nous n’avions pas prévu était d’une part l’évolution législative des châteaux et d’autres part, la notion de marque que ces châteaux ont développée ».

Faut-il créer de nouveaux classements pour autant ? C’est ce qui a été fait dans les Graves et à Saint-Émilion. Ces derniers sont révisables mais des divergences ont lieu à chaque fois. Certaines marques créent leur propre renommée et refusent tout classement officiel, comme à Pomerol. Car il faut le rappeler, la vrai qualité aujourd’hui ne se retrouve pas dans un classement : avoir « la capacité à faire du bon vin et à le faire savoir » est essentiel.

Afin de contrebalancer les classements, les américains, comme Parker, ont commencé à mettre des notes. Seulement, personne n’est capable de tout déguster et d’avoir une opinion sur tout. Certaines personnes s’interrogent sur le fait que les notes devraient être liées aux prix mais cela semble impossible. « Le problème est qu’on met toutes les notes dans le même panier. Ce qui ne veut plus rien dire ». L’émergence d’un Chinese Parker n’est plus qu’une question de temps.

Un bon tasting doit se faire dans la même région par même catégorie et à l’aveugle afin d’être le plus juste et impartial possible. Les Grands Crus sont toujours dégustés en bande.

Pour clôturer la conférence M. Bettane s’étend sur le métier qu’est le sien, celui de critique : « le plus grand plaisir d’un critique c’est de trouver des choses bonnes et de pouvoir les partager. Pour être un bon critique il faut aimer aimer et non aimer critiquer ».

 

Conference with Andreas Larsson, best sommelier 2007

Conference with Andreas Larsson, best sommelier 2007

Did you know?

The World’s Best Sommelier Competition has been in existence since 1969. The competition facilitates exchanges between many restaurant and hostelry professionals, motivates them to perfect their skills and allow the sommelier profession to become better known by the public at large.

To bring 2014 to a close, Wine About organised a conference on the World Wine Web along with the best sommelier in Sweden in 2001, in Europe in 2004 and in the world in 2007 : Mr  Andreas Larsson.

A lot of hard work is required beforehand to obtain the title of Best Sommelier with in-depth knowledge of vinification and viticulture, service techniques (particularly presentability) and presentation (description of the wine, its characteristics and its history etc). Blind tastings were very important for him as they enabled him to go beyond the biases connected with the names, labels or even the appellations.

Despite his title and his reputation, he continues to be the sommelier and the director for wines in the highly prestigious restaurant, PM & Vänner in Växjö in Suède. He supervises the team of sommeliers and works in close collaboration with the chef concerning the menus, the wines and the dishes. He also manages the wine cellar with 700 bottles, containing liquid gold from all over the world.

This evening finished with tastings of world wines originating from different countries: South Africa, Chile, Turkey, Greece, Austria, German and Portugal…

Thanks to the application Tasted 100% Blind, the guests were able to give a ‘QR code’ to the bottles so that they could compare their tasting impressions and experiences with those of Andreas Larsson.

Andreas Larsson (in the centre) with Laurent Bergeruc (on the left) and Marcello Roudil (on the right)
Andreas Larsson, best sommelier 2007
Blind tasting of world wines
The wine association, Wine About supervised the evening
World Wine Web with tasted 100% blind
La mixologie : conférence/dégustation avec Pernod Ricard

La mixologie : conférence/dégustation avec Pernod Ricard

Le 26 Novembre, s’est tenu au Hangar 18 le premier événement du WINE ABOUT autour de la Mixologie, organisé en partenariat avec Pernod Ricard.

M. Alexandre Defrance, directeur des sites Lillet et Ricard à Bordeaux, ainsi que l’équipe de la communication Régionale de la société Ricard étaient présents pour animer cette conférence.

Le groupe Pernod Ricard est né de la fusion des entités Pernod et Ricard en 1975 et est maintenant côté au CAC 40.

Entreprise française spécialisée dans la fabrication et la distribution de vins et spiritueux, elle est le deuxième groupe mondial du secteur et occupe 27,4 % de parts de marché des spiritueux en France.

Parmi les 100 marques mondiales, 19 appartiennent au groupe Pernod Ricard, leader pour la partie prestige.

house of brand

Pour 2013/2014 le chiffres d’affaires du groupe est de 7.945 milliards pour « 18 500 créateurs de convivialités (salariés) établis dans 80 pays avec 101 points de production.

La marque essaie en effet de rester proche du credo de son créateur : « To make people happy, give them compensation, consideration and motivation. »

 

La dégustation fut rythmée par la découverte de 9 cocktails à base de Lillet, et les performances de deux étudiants, anciens bartenders.

> Retrouvez-les photos et les vidéos de l’événement sur notre page FACEBOOK !

 

Le saviez-vous ?

La Mixologie est l’art du mélange des boissons pour préparer des cocktails.

affiche

Challenge d’entreprises : comment promouvoir le Blanc Limé ?

Challenge d’entreprises : comment promouvoir le Blanc Limé ?

Les Vignobles Ducourt ont accueilli les étudiants du MBA 1 Wine Marketing and Management dans le cadre d’un challenge d’entreprise.

Leur but : analyser les activités de la société pour émettre des recommandations quant à la promotion et la distribution du Blanc Limé à l’étranger. Afin de bien saisir l’histoire et l’ADN de la marque, une visite des vignobles et chais, une rencontre avec la famille gérante et une dégustation ont été organisées.

Le saviez-vous ?

Le Blanc Limé est un apéritif traditionnel du Sud Ouest fabriqué à base de sauvignon blanc et de limonade.
Une boisson oubliée que Jean Pierre Xiradakis, chef du restaurant Bordelais La Tupina, et la famille Ducourt ont décidé de remettre au goût du jour.

 

Les étudiants pour cette simulation ont été divisés en «  agence de marketing services » afin de réfléchir au mieux au positionnement, à la stratégie, aux moyens à mettre en place et surtout aux marchés potentiellement intéressants pour la marque.

La journée s’est terminée par une visite de la maison des vins de Cadillac, une explication de leur stratégie (repositionnement des vins blancs doux de Bordeaux vers une cible plus jeune et internationale à travers le concept de « sweet bordeaux ») et..une dégustation.

 

L'INSEEC Wine & Spirits Institute est membre du Groupe INSEEC.

Le Groupe INSEEC, leader de l'enseignement supérieur privé en France, propose une large gamme de programmes de Bac à Bac+8 en formation initiale et continue... Campus à Paris, Lyon, Bordeaux, Chambéry, Genève, Monaco, Londres, Chicago, Shanghai et San Francisco.

Groupe INSEEC
Découvrez également les autres programmes du Groupe INSEEC :